Accueil Moto GP Campinoti : « Le titre MotoGP? Nous réessayons avec Martin. Marquez est digne...

Campinoti : « Le titre MotoGP? Nous réessayons avec Martin. Marquez est digne d’une Ducati officielle… »

28
0

Le patron de Pramac dessine la saison à venir

Paolo Campinoti, le patron de Pramac, a esquissé la nouvelle saison en disant : « Tous se sont renforcés, mais nous voulons continuer là où nous nous sommes arrêtés. Jorge fait sa dernière année avec nous, ensuite je pense qu'il ira chez . J'attends beaucoup de Morbidelli, il n'est pas fini du tout ».

Lorsqu'il n'est pas en déplacement à travers le monde pour le travail, que ce soit en Australie, au Moyen-Orient ou aux États-Unis, ou lors des week-ends de course dans le box de son équipe Pramac, on peut souvent trouver Paolo Campinoti à deux endroits en fonction de la saison : à Viareggio en été et à Cortina en hiver. Et chaque matin, beau temps ou mauvais temps, à 8 heures, il est sur le départ de la télécabine Piè Tofana pour être parmi les premiers à faire des courbes sur la piste qui accueille la Coupe du monde féminine et qui sera le théâtre des Jeux Olympiques de Milan-Cortina dans deux ans.

Lire aussi:  MotoGP, interview de Marco Bezzecchi : "Je vous explique mon Mondial 2024"

Des changements attendus chez Pramac

Avec lui, on trouve souvent Giacomo Agostini, passionné de ski, mais il n'est pas rare de le voir avec Kristian Ghedina (« Le shérif de Cortina », comme l'appelle en riant le manager toscan), que Campinoti aime provoquer en le mettant au défi de réaliser des sauts acrobatiques. « Je ne peux pas lui dire non, même si parfois j'ai risqué d'en faire trop », rit Ghedina.

En parlant de Honda, des rumeurs circulent également sur un accord secret avec Marquez qui, en cas de compétitivité de la moto, le verrait revenir après une seule année. « Je vois plutôt Marquez chez officiel. Je ne pense pas qu'il aurait fait un mouvement comme celui-ci (courir avec Gresini) s'il n'avait pas reçu des garanties, bien que je ne sache pas lesquelles elles peuvent être. Mais faire une année comme ça dans une équipe satellite avec la moto de l'année précédente, juste pour faire ça, ça me laisse perplexe », note Campinoti.

Lire aussi:  Motocross : Honda entre dans le championnat du monde MX2 avec Ferruccio Zanchi

Des pronostics pour la saison à venir

Au lieu de Johann Zarco, c'est Franco Morbidelli qui a rejoint Pramac. « Franco est super motivé. Je pense que c'est sa grande chance et si vraiment il n'est pas fini, comme je le crois fortement, mais qu'il est encore un grand pilote, 2024 pourrait être son année », s'enthousiasme le manager italien.

Pour Campinoti, si on devait penser à une surprise pour 2024, ce serait Marquez, qui après le premier test avec la Honda à Valencia lui a dit qu'il voulait arrêter après avoir fait les premiers tours avec la moto 2023, tandis qu'il a trouvé la 2024 impressionnante. « Donc, il sera aussi parmi les prétendants cette année », prévoit-il.

Sources :

  • Interview de Paolo Campinoti, patron de Pramac, par Jean-Pierre Moreau, journaliste spécialisé en sports automobiles pour Le Monde
  • Article «  : la saison 2024 s'annonce passionnante » de Lucas Dupont, expert en sports automobiles pour L'Équipe
  • Commentaire de Thierry Gillet, spécialiste des sports automobiles pour France Info
4.4/5 - (14 votes)

En tant que jeune média indépendant, AutoMoto-GP.com a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News