Accueil Rally WRC Breen veut profiter des « bonnes sensations » du rallye WRC de Croatie.

Breen veut profiter des « bonnes sensations » du rallye WRC de Croatie.

178
0

Le pilote M-Sport aborde l’épreuve sur asphalte avec l’ambition de retrouver les performances qu’il avait affichées lors de l’ouverture de la saison sur tarmac à Monte-Carlo, où il avait terminé à la troisième place, derrière les multiples champions du monde Sébastien Loeb et Sébastien Ogier.

Breen n’a pas été en mesure de maintenir cette forme lorsque le WRC s’est aventuré sur la neige au Rallye de Suède, ce qui s’est traduit par un accident à haute vitesse lors de la troisième étape.

L’Irlandais a pu reprendre le rallye selon les règles de reprise avant de subir une perte de puissance qui l’a contraint à rester sur la touche. Cependant, l’homme de 32 ans est revenu à l’action le dernier jour pour sauver un point dans la power stage de fin de rallye.

Lire aussi:  WRC Rallye de Nouvelle-Zélande : Le bon, le mauvais et un nouveau roi

Après huit semaines d’interruption du WRC, Breen aborde le Rallye de Croatie en toute confiance, après avoir effectué de « très bons » tests avant le rallye. Pour s’acclimater aux conditions du tarmac, il a participé au Rallye de Sanremo en Italie au début du mois, qui s’est malheureusement terminé prématurément après que sa Ford Fiesta R5 ait eu un problème de moteur.

« J’ai vraiment hâte d’être en Croatie, c’est un rallye que j’aime beaucoup », a déclaré Breen, qui occupe la septième place au classement du championnat. « Le rallye sur tarmac est en fait ce que je préfère, donc revenir en Croatie va être génial.

« Nous avons eu un très bon test la semaine dernière, j’ai trouvé un très bon feeling avec la voiture et j’étais content de tout, alors voyons si nous pouvons apporter le rythme que nous avons montré à Monte, notre dernier rallye en partie Tarmac.

Lire aussi:  Pourquoi les mécaniciens du WRC méritent plus de respect

« Les étapes sont similaires à celles de l’année dernière, il y en a quelques nouvelles, mais la plupart sont relativement les mêmes.

« Nous avons donc hâte d’y être, et espérons qu’ensemble, en tant qu’équipe, nous pourrons faire du bon travail et ramener quelques bons points. »

L’année dernière, Breen a terminé huitième en Croatie, après avoir subi une crevaison alors qu’il pilotait pour à temps partiel.

Breen pilotera l’une des quatre Ford Puma de M-Sport ce week-end, alors que la nouvelle recrue Pierre-Louis Loubet fera ses débuts en WRC pour l’équipe, aux côtés des habitués Gus Greensmith et Adrien Fourmaux.

Article précédentRed Bull minimise l’importance des améliorations apportées à la F1 pour Imola.
Article suivantLe décalage de la zone de redémarrage est le point fort du suivi des modifications de Nashville