Accueil Formule 1 Brawn veut trouver une solution au problème d’inflation lié au plafonnement du...

Brawn veut trouver une solution au problème d’inflation lié au plafonnement du budget de la F1

103
0

Le plafond annuel des dépenses des équipes est passé de 145 millions de dollars en 2021 à 140 millions de dollars pour cette saison.

Cependant, l’augmentation des coûts de nombreux éléments qui tombent sous le plafond a rendu plus difficile que prévu pour les grandes équipes de rester sous le plafond sans compromettre le développement des voitures.

Plusieurs équipes ont fait pression pour une augmentation du plafond ou d’autres formes d’ajustement, bien que d’autres équipes aient indiqué qu’elles étaient satisfaites qu’il ne change pas au cours de cette saison.

Brawn a reconnu que la question devrait être abordée, et elle fera partie des sujets discutés lors de la réunion de la Commission qui se tiendra mardi à Londres.

« Je pense que l’augmentation inflationniste doit être revue », a-t-il déclaré. « Parce que lorsque ces règles ont été développées, l’inflation était relativement faible et prévisible, et maintenant elle est élevée et imprévisible.

Lire aussi:  LES FAITS MARQUANTS : Regardez comment s'est déroulée la FP2 au Grand Prix de Bahreïn.

« Et si vous regardez les taux d’inflation qui s’appliquent aux entreprises industrielles, comme une équipe de F1, vous avez l’énergie, vous avez les matières premières, vous avez toutes les choses qui s’avèrent être assez chères en ce moment. Donc je pense qu’il y a une solution à venir sur ce point. »

McLaren a été un fervent partisan du plafond, mais le directeur de l’équipe, Andreas Seidl, a reconnu qu’étant donné le taux d’inflation, la question doit être abordée.

Interrogé par Autosport pour clarifier la position de McLaren, il a déclaré : « Bien qu’étant clairement une équipe qui tient à s’assurer que nous protégeons le plafond budgétaire, je pense que dans des circonstances spéciales comme celles que nous avons en ce moment, vous devez être ouvert au dialogue de bon sens, et faire les ajustements nécessaires.

« Et c’est là où nous en sommes dans cette discussion spécifique en ce moment. Surtout lorsque des choses inattendues se produisent alors que la saison est déjà en cours. Je pense que c’est plus que du bon sens que vous devez trouver une solution, comment gérer ça. »

Lire aussi:  VIDÉO : Revivez l'incroyable victoire de Pastor Maldonado au Grand Prix d'Espagne 2012.

En revanche, le patron d’Alfa Romeo, Fred Vasseur, a déclaré que tout changement sur la façon de gérer l’inflation devrait attendre 2023.

« Vous ne pouvez pas changer les règlements chaque week-end parce qu’une équipe veut dépenser plus pour le développement », a-t-il déclaré à Autosport.

« Ou parce qu’ils sont en surpoids, ou parce qu’ils veulent avoir une allocation supplémentaire pour ceci.

« Il y a une règle, le plus important est de s’en tenir à la règle. Si le concept d’inflation et le calcul de l’inflation ne sont pas les meilleurs, nous pouvons y réfléchir pour l’avenir. Pourquoi pas ?

« Mais nous avons quelque chose en place, et tout le monde était d’accord quand nous avons signé l’accord. Maintenant nous devons suivre les règles. »

Article précédentCe qu’en disent les équipes – Jour de course en Émilie-Romagne
Article suivantWolff dit que la Mercedes W13 n’est « pas digne d’un champion du monde » après qu’Hamilton ait terminé 13ème à Imola.