Accueil Moto GP Binder pense que les gens « oublient » l’ampleur du saut entre le Moto3...

Binder pense que les gens « oublient » l’ampleur du saut entre le Moto3 et le MotoGP.

135
0

Le Sud-Africain – frère cadet de Brad Binder – est devenu le premier pilote depuis Jack Miller en 2015 à passer directement du au cette saison lorsqu’il a été signé par RNF pour piloter une Yamaha d’un an.

PLUS : Le rookie du MotoGP se bat sur deux fronts pour sa première année.

Binder a connu une première moitié de saison difficile, mais a montré des éclairs de vitesse, terminant 10ème sous la pluie lors de son deuxième Grand Prix en Indonésie, et 12ème sur le sec en Catalogne devant le pilote officiel Yamaha Franco Morbidelli et le pilote Ducati Jack Miller.

Il est actuellement à égalité de points (10) avec son coéquipier Andrea Dovizioso, 15 fois vainqueur de la course, et 21e au classement.

En regardant les 11 premières courses de 2022, Binder pense que les observateurs ne réalisent pas toujours le grand pas qu’il a fait en passant du Moto3 au MotoGP.

« De temps en temps, j’ai l’impression [people] parfois oublier un peu, mais juste un peu », a-t-il dit.

Lire aussi:  2022 Portimao Moto3 Grand Prix, Portugal - Résultats du warm-up

« Cela a été un grand pas. Vous faites quelque chose de bien et on attend de vous que vous continuiez, et parfois vous devez faire un pas en arrière, tout reprendre en main pour repartir de l’avant.

« Et j’ai l’impression que c’est ce qui s’est passé au Sachsenring. Je suis venu de Barcelone, j’ai marqué des points, je me débrouillais bien, j’étais plus rapide dans les essais, j’ai comblé l’écart avec la première place dans toutes les séances.

« Je me suis senti assez fort pendant tout le week-end, et puis j’ai raté la qualification.

« Vous voulez que [gain]mais parfois vous devez vous rappeler que c’est un grand pas et que c’est très serré là-bas et, si vous êtes à une seconde près, vous n’êtes nulle part.

« Parfois, je devais me rappeler que je devais faire un pas en arrière pour avancer à nouveau. »

Lire aussi:  Le MotoGP va apporter des modifications à la piste indonésienne après les problèmes rencontrés lors des essais.

En évaluant l’ensemble de sa saison jusqu’à présent, Binder estime qu’il a obtenu « un solide huit sur dix » compte tenu de ce qu’il a accompli par rapport à son expérience.

« Je lui donne huit sur dix parce que j’ai l’impression que c’est une très, très grande étape en venant du Moto3, et j’ai l’impression qu’à certains moments cette année, je ne me suis pas trop mal débrouillé, » a-t-il ajouté.

« Évidemment, j’ai eu du mal dans certaines courses, et au Sachsenring j’ai chuté.

« Dans l’ensemble, j’ai l’impression d’avoir fait un travail régulier et de m’être rapproché de plus en plus.

« Donc, je lui donne un bon huit. J’ai l’impression d’avoir perdu quelques courses, comme en Amérique, je n’étais pas très bien et puis ma moto a eu un petit problème.

« Et au Mans, j’étais un peu perdu, et il m’a fallu [a while] pour retrouver le chemin. Mais à part ça, j’ai l’impression que tout s’est bien passé. »

Article précédentVettel qualifie l’Autriche de « week-end malchanceux » après deux sorties dans le gravier suite à des collisions.
Article suivantQuel pilote de F1 a pris le plus de départs en course ? Hamilton, Raikkonen et plus