Accueil Moto GP Andrea Dovizioso : je ne courrai pas en MotoGP l’an prochain

Andrea Dovizioso : je ne courrai pas en MotoGP l’an prochain

48
0

Après s’être séparé de Ducati à la fin de l’année 2020, puis avoir fait des essais pour Aprilia, le triple vainqueur du championnat a fait son retour en avec l’équipe Petronas (aujourd’hui RNF) Yamaha en septembre dernier, dans le but de retrouver le genre de forme qui l’avait mené à six podiums sur une M1 satellite chez Tech3 en 2012.

Mais alors que le champion en titre de Yamaha, , est de nouveau en tête du classement du championnat du monde, ses collègues de l’équipe Tech3, Franco Morbidelli et Dovizioso, sont loin aux 19ème et 22ème rangs.

Dovizioso a toujours été clair qu’il ne continuerait pas s’il ne pouvait pas être compétitif. et, avec un meilleur résultat en course de 11e cette saison et seulement deux autres apparitions dans les points, la décision a été largement prise pour lui.

« C’est sûr, je ne vais pas courir », a déclaré Dovizioso à MotoGP.com.  » J’ai toujours dit que si je ne serais pas compétitif, je ne veux pas être ici.

« Il n’y a donc aucune raison. Surtout après 20 ans. Je n’ai jamais essayé d’avoir une place pour l’année prochaine.

« Je suis complètement détendu à ce sujet. J’ai déjà fait une demi-année sans course l’année dernière. J’ai déjà testé [retirement]donc ça ne me pose pas de problème », plaisante l’Italien.

Dovizioso a remporté 24 grands prix (15 dans la catégorie reine, pour Honda et Ducati) et 103 podiums (62 en MotoGP pour Honda, Yamaha et Ducati) depuis ses débuts en tant que wild-card 125cc en 2001.

Il a remporté le titre 125cc en 2004 et a été deux fois vice-champion en 250cc, en plus de son trio de vice-champions de la catégorie reine derrière Marc Marquez.

Hormis sa saison rookie 2002 en 125GP, Dovizioso n’a jamais terminé plus bas que la huitième place lors d’une campagne complète de championnat du monde et n’a passé qu’une seule fois une saison complète en catégorie reine sans monter sur le podium, chez Ducati en 2013.

Lire aussi:  Pol " cauchemar ", Honda " discussion approfondie avec Michelin ", Mir " comme Marquez ".

« C’est sûr que je ne veux pas finir la saison comme ça parce que c’est tellement agréable d’être compétitif. Quand vous sentez que vous pouvez faire un très bon chrono et que vous vous battez pour une bonne position, comme je l’ai toujours fait dans le passé », a déclaré le pilote de 36 ans.

« Mais personne n’a jamais tout sous contrôle et cela peut arriver ! »

Presque dès ses premiers tours de roue sur la M1, Dovizioso a prévenu que l’étroite fenêtre de performance de la moto… signifiait qu’un seul type de pilotageexploité à la perfection par Quartararo, peut être efficace.

« Je pense que Yamaha est assez inhabituelle en ce moment. Vous avez un très bon feeling, vous pouvez tourner la moto et freiner très bien, mais il y a d’autres parties qui ne sont pas si bonnes », a déclaré Dovizioso.

« Si vous ne roulez pas comme Fabio, il est très difficile d’être compétitif. Si Fabio gagne, il y a une raison. Donc ça veut dire qu’il y a une possibilité d’être rapide. Mais si les autres pilotes se plaignent, comme ces dernières années, cela signifie qu’il n’y a pas plus de moyens d’être compétitif que par le passé.

« Par exemple, la façon dont [Morbidelli and I] de rouler est complètement opposée. Frankie utilise plus [lean] d’angle à chaque fois, pour un temps plus long. Il ne freine pas fort. Il est complètement à l’opposé de moi. Mais le résultat est très similaire. Et quand il n’y a qu’une seule moto [at the front] cela signifie qu’il n’y a peut-être qu’une seule façon d’être compétitif.

Lire aussi:  Fabio Quartararo : l'Aragon est la plus difficile des courses MotoGP restantes.

« Si vous regardez maintenant, tous les Japonais [manufacturers] ont des difficultés, » ajoute Dovizioso. « Si vous regardez qui a gagné le titre, c’est normalement des Japonais, mais nous ne parlons que d’un seul pilote. [rider] et c’est toujours lié à l’adéquation entre le pilote et la moto.

« Mais si vous regardez, le deuxième coureur [at Yamaha and Honda] est très loin [from the first]. Cela signifie, à mon avis, que la base de la moto est un peu difficile et un peu particulière. C’était Honda ces huit dernières années et je pense que c’est Yamaha maintenant. Et je pense aussi que c’est peut-être Aprilia.

« Heureusement, j’ai couru [on the Yamaha] en 2012, parce que si je ne l’avais pas fait, tout le monde aurait dit ‘ah, avec Yamaha vous ne pouvez pas être compétitif’. Mais ce n’est pas vrai, c’est pour une raison différente – parce que le MotoGP a changé, la moto a changé, les concurrents ont changé, et la façon dont vous devez piloter la moto est différente.

« Il y a beaucoup de raisons, et si vous mettez tout ensemble, il arrive ce que je vis maintenant. »

Le départ de Dovizioso laisserait le rival pour le titre de Quartararo, Aleix Espargaro, 32 ans, comme le pilote le plus âgé du MotoGP.

Dovi pourrait ne pas être le seul pilote de RNF à quitter le MotoGP avec son coéquipier Darryn Binder. prêt à passer en Moto2 si aucune option ne se présente dans la catégorie reine..

RNF passera des machines Yamaha aux machines Aprilia à partir de 2023, Miguel Oliveira et Raul Fernandez étant liés aux sièges satellites RS-GP.

Article précédentQuartararo sera l’un des grands du MotoGP, Marquez contre les jeunes ».
Article suivantJack Miller mène une KTM Red Bull à la victoire en Australie…