Accueil Moto GP Andrea Dovizioso est prêt pour une dernière course MotoGP « étrange » à Misano.

Andrea Dovizioso est prêt pour une dernière course MotoGP « étrange » à Misano.

146
0

Dovizioso est revenu en après une saison presque complète d’absence en 2021, cependant, le retour de l’Italien chez n’a pas répondu aux attentes.

Anciennement chez Ducati où il a assuré trois secondes places consécutives au championnat du monde (2017-19), Dovizioso n’a marqué des points qu’à cinq reprises depuis le début de la saison, toutes en dehors du top 10.

Alors que Dovizioso n’a pas été le seul à se battre sur la M1 Yamaha en 2022 – seul le champion du monde en titre Fabio Quartararo a été une présence constante en tête du peloton – l’homme de 36 ans a souvent semblé perdu lorsqu’il s’agissait d’exploiter son potentiel et celui de la moto.

Les difficultés à faire fonctionner le pneu arrière tendre en qualification, les départs lents et la performance pure ont été des problèmes persistants tout au long de la saison pour Dovizioso, qui affirme que ce week-end sera « inhabituel et étrange ».

Lire aussi:  Bagnaia n'a perdu la foi dans le titre MotoGP que pour "une heure" sur la saison 2022

« San Marin est le dernier Grand Prix. Ce sera très inhabituel et étrange après toute ma carrière », a déclaré Dovizioso. « Pourtant, je suis très heureux de terminer à Misano avec tous mes amis et mes fans.

« J’espère que ce sera un grand week-end. Il sera très important d’être compétitif, d’essayer de marquer des points et je pense que nous aurons quatre bons jours là-bas et une grande fête. »

Binder veut s’appuyer sur les « points positifs » du MotoGP autrichien

Malgré sa chute au cours du MotoGP autrichien, Darryn Binder a su tirer profit de son départ éclair pour passer de la 21ème à la 12ème place en quelques tours.

Un rythme de course soutenu a permis au Sud-Africain de continuer à se battre pour une place dans les points avant de perdre le train avant au virage neuf.

Lire aussi:  Le rythme MotoGP de Quartararo au Mugello est "opposé" à celui de ses prédécesseurs de 2021.

Avec Miguel Oliveira et Raul Fernandez confirmés chez RNF Aprilia pour la saison prochaine, l’avenir de Binder semble s’éloigner du MotoGP en 2023, avec une descente en Moto2 comme résultat attendu.

Avant le week-end, Binder a ajouté : « J’ai vraiment hâte d’être à Misano ce week-end, surtout après les résultats positifs que nous avons eus en Autriche, alors je veux continuer à construire sur ce que nous avons fait là-bas et continuer à avancer.

« En plus de cela, nous aurons le test mardi et mercredi après le GP, ce qui nous donne un peu de temps pour continuer à avancer et à nous améliorer. J’essaie d’obtenir un bon résultat à Misano. »

5/5 - (9 votes)

En tant que jeune média indépendant, AutoMoto-GP.com a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News

Article précédentQuand Verstappen pourra-t-il décrocher le titre mondial de F1 en 2022 ?
Article suivantSchumacher va couper les liens avec Ferrari à la fin de la saison 2022 de F1.
Martin N. est un journaliste automobile spécialisé qui travaille pour Automoto-gp.com depuis plus de 10 ans. Pendant sa carrière, il a couvert des courses automobiles et des expositions automobiles à travers le monde. Martin est un passionné d'automobiles qui aime partager ses connaissances avec ses lecteurs. Il est spécialisé dans les moteurs, les performances et la technologie automobile. Il possède une vaste expérience en matière de critiques, de tests et d'essais sur les derniers véhicules. Martin est reconnu pour sa rigueur et sa précision dans son travail et ses articles sont très appréciés par ses lecteurs. Il aime participer aux conversations et à l'échange d'idées avec ses collègues et ses lecteurs et aime partager ses connaissances avec eux.