Accueil Formule 1 Albon reste sur le dernier modèle de Williams F1 en Autriche après...

Albon reste sur le dernier modèle de Williams F1 en Autriche après les réparations de l’accident.

72
0

Albon a été impliqué dans un carambolage massif au départ, qui a vu Zhou Guanyu d’Alfa Romeo rouler dans la barrière de sécurité après avoir glissé à l’envers sur la piste.

Albon a été l’autre victime principale après avoir été touché par l’arrière par Sebastian Vettel alors que les voitures faisaient des manœuvres d’évitement.

L’Anglo-Thaï a subi un choc frontal avec le mur des stands et a été transporté à l’hôpital de Coventry pour des contrôles préventifs.

Albon a été libéré sans blessures plus tard dans la nuit de dimanche à lundi, mais des questions se posaient quant à savoir s’il serait en mesure de continuer à utiliser la dernière mise à jour produite par Williams pour Silverstone, avec une courte rotation avant la double confrontation en Autriche, qui comprend également une course de sprint.

Mais Dave Robson, responsable de l’ingénierie des véhicules chez Williams, a confirmé que l’équipe de Grove a réussi à réparer ou à remplacer les pièces concernées, de sorte qu’Albon peut continuer à utiliser les dernières spécifications.

Lire aussi:  Les gens sous-estiment le talent de Lance - Le patron d'Aston Martin conseille à Stroll de surprendre aux côtés d'Alonso.

« Après avoir endommagé la voiture d’Alex au départ de la course le week-end dernier, il est difficile d’entrer directement dans une épreuve de sprint, » explique Robson.

« Cependant, nous avons été en mesure de réparer ou de remplacer une grande partie de la voiture d’Alex, de sorte que nous pouvons continuer à comprendre les mises à jour pendant la FP1 vendredi.

« Il y a très peu de temps pour changer la voiture avant qu’elle ne passe en parc ferme lors d’un événement de sprint et nous devrons donc être audacieux lors de la FP1 si nous voulons continuer à pousser la performance. »

Albon a félicité l’équipe pour avoir préparé ses mises à jour pour ce week-end et espère que l’équipe sera en mesure de faire de bons progrès pour les comprendre.

Lire aussi:  GUIDE DES FORMES : Verstappen décrochera-t-il le titre alors que la F1 revient à Suzuka pour la première fois depuis 2019 ?

Non seulement Albon n’a pas pu profiter d’une distance de course entière pour acquérir des connaissances et des données sur les améliorations, mais la plupart des essais et des qualifications du Grand Prix de Grande-Bretagne se sont déroulés sur le mouillé, ce qui a compliqué la collecte de données.

« C’est évidemment décevant de ne pas avoir pu tester correctement la nouvelle mise à niveau la semaine dernière, mais en attendant l’Autriche, je sais que l’équipe a travaillé dur pour faire les réparations, donc nous serons prêts à les tester davantage et à recueillir plus de données, » a commenté Albon.

« Avec la course de sprint, cela limite notre temps d’entraînement, mais ce sera bien de retourner sur le terrain et de voir ce que nous pouvons faire avec la voiture. »

Article précédentLONGUE LECTURE : Pourquoi la cure d’amaigrissement d’Alfa Romeo en 2021 porte ses fruits en 2022.
Article suivantWRC Safari Rally : Le bon, le mauvais et un événement historique