Accueil Formule 1 Albon : La F1 d’Imola jusqu’à la 11e place « aussi bien que...

Albon : La F1 d’Imola jusqu’à la 11e place « aussi bien que celle de Melbourne ».

138
0

Albon a été mis sur la touche par un problème de frein lors des qualifications vendredi, ce qui l’a contraint à partir en queue de peloton pour la course de vitesse où il n’a pu remonter qu’en 18e position.

Mais après que Williams ait lancé les dés en faisant de lui l’un des premiers pilotes à passer des pneus intermédiaires aux pneus slicks en course, Albon a pu remonter à la 12ème place, après avoir également dépassé Pierre Gasly sur la piste.

Albon a passé le reste de la course à absorber la pression de Gasly et de Lewis de derrière, et une fois que la pénalité de cinq secondes d’Esteban Ocon pour un relâchement dangereux a été appliquée, il a été classé 11e.

Bien qu’il ait manqué de peu de répéter sa course jusqu’à la 10e place au Grand Prix d’Australie, Albon a estimé que sa performance était tout aussi bonne.

« Honnêtement, j’étais vraiment content, j’ai senti que c’était aussi bien que Melbourne pour moi », a déclaré Albon après la course.

Lire aussi:  Russell et Hamilton disent que Mercedes a trouvé le bon filon avec la W13 après une bonne première journée à Zandvoort.

« Nous avons maximisé ce que nous pouvions faire. Nous avons dépassé quelques voitures sur la piste avec du rythme, et ensuite ils étaient plus rapides que nous, et nous avons tenu bon.

« Nous avons évidemment une configuration à faible downforce pour ce week-end, ce qui n’est pas amusant pour les autres, mais pour nous, cela nous a permis de rester devant. »

Williams a eu du mal à se battre régulièrement avec les équipes du milieu de peloton jusqu’à présent cette saison, mais Albon a estimé qu’elle pouvait essayer de compenser cela avec des idées originales comme la configuration à faible traînée.

« Ce sont des choses comme ça, nous n’avons pas la voiture la plus rapide, mais nous tirons le meilleur parti de nos opportunités », a déclaré Albon.

« Je pense que c’est une honte que nous ayons manqué les points d’une position, mais cela vous montre juste que nous saisissons les opportunités et que nous faisons les choses différemment, et nous avons presque réussi à le faire à nouveau. »

Lire aussi:  Le "patin à glace" de Red Bull F1 qui pourrait être son remède contre le marsouin.

Albon avait Gasly et Hamilton qui le suivaient de près pendant les deux derniers tiers de la course, et a d’abord été protégé par le temps qu’il a fallu au directeur de course Niels Wittich pour activer le DRS.

Une fois le DRS activé, Albon a pu garder son avance grâce à la vitesse en ligne droite de la Williams, ce qui a donné à Hamilton l’impression d’être une « cible facile ».

« Je voulais [DRS] de venir plus tôt », a déclaré Albon.

« Nous avons eu six ou sept tours où j’étais beaucoup plus rapide que les voitures devant, et je savais qu’avec notre niveau d’appui, nous pouvions dépasser ces voitures directement avec le DRS.

« J’étais un peu frustré que ça ait pris autant de temps pour arriver. Mais évidemment, une fois qu’il est entré, j’ai souhaité qu’il ne soit pas entré ! »

Article précédentTECH TUESDAY : Un regard sur les mises à jour de Red Bull et Mercedes à Imola alors que la course de développement démarre
Article suivantNeuville : Le podium du WRC Croatie n’a jamais été remis en question malgré l’accident spectaculaire de la dernière étape.