Accueil Indycar 2022 Writers’ Roundtable, Vol. 17 : Barber Winner ?

2022 Writers’ Roundtable, Vol. 17 : Barber Winner ?

143
0

La question d’aujourd’hui : Qui remportera le Grand Prix Honda Indy d’Alabama présenté par AmFirst ce dimanche au Barber Motorsports Park (13h00 ET, NBC, INDYCAR Radio Network) ?

Curt Cavin : Après trois victoires consécutives de l’équipe Penske en début de saison, ne faudrait-il pas que ce soit une autre équipe qui gagne cette semaine ? Et n’est-il pas temps pour Chip Ganassi Racing, qui a remporté six courses l’an dernier avec trois pilotes, de retrouver la voie de la victoire ? Mais surtout, n’est-il pas temps que Scott Dixon gagne une course à Barber ? Il y est monté neuf fois sur le podium en 11 courses, avec six secondes et trois troisièmes places (il était troisième l’an dernier). Je vais donc prendre Dixon pour porter son record de victoires consécutives à 18, et si ce n’est pas lui qui prend le drapeau à damier, ce sera Alex Palou ou Marcus Ericsson. Ces pilotes Ganassi ont eu une moyenne combinée de 4.0 dans cette épreuve l’année dernière, avec Palou gagnant.

Lire aussi:  Ware trouve la paix et le bonheur qu'il recherchait depuis longtemps dans la course automobile.

Zach Horrall : Je reste dans le peloton de l’équipe Penske, mais pas pour Josef Newgarden. La performance de l’organisation est inégalée en ce moment, et je pense que leur seul pilote sans victoire obtient sa première victoire de la saison : Will Power. Le champion 2014 du NTT INDYCAR SERIES a été le pilote le plus régulier cette saison avec une moyenne de 3,6 en trois courses jusqu’à présent, mais il a été éclipsé par ses coéquipiers Scott McLaughlin et Newgarden. De plus, Power n’a pas froid aux yeux à Barber. Il a terminé deuxième de la course de l’année dernière, mais n’oublions pas que de 2010 à 2016, Power a remporté deux victoires et n’a jamais terminé en dehors du top 5.

Paul Kelly : OK, je tente ma chance : C’est la course dans laquelle un pilote qui ne s’appelle pas Colton Herta gagnera pour Andretti Autosport pour la première fois depuis qu’Alexander Rossi a pris le drapeau à damier en 2019 à Road America. Mais Rossi ou Devlin DeFrancesco ne gagneront pas à Barber. Au lieu de cela, Romain Grosjean commencera son premier mois de mai complet par une victoire dimanche 1er mai sur le circuit routier roulant de Birmingham, en Alabama. Grosjean a terminé deuxième derrière Josef Newgarden à Long Beach, après être parti sixième et avoir réalisé une très bonne performance avec la Honda DHL n°28. Il a toujours semblé plus à l’aise sur les circuits routiers en terrain naturel comme celui de Barber, alors je m’attends à le voir monter sur la plus haute marche du podium après avoir terminé trois fois deuxième dans sa jeune carrière du NTT INDYCAR SERIES. Une victoire seulement augmentera l’attente de Grosjean pendant le mois de mai à Indianapolis, car il a remporté le prix NTT P1 et a terminé deuxième derrière Rinus VeeKay dans le Grand Prix GMR en mai dernier sur le circuit routier de l’IMS. Il participera également aux 500 miles d’Indianapolis présentés par Gainbridge pour la première fois le 29 mai.

Lire aussi:  Table ronde des rédacteurs d'INDYCAR, Vol. 24 : Quelle nouvelle équipe ?

Article précédentAlpine doit trouver le rythme de la course en F1 pour compléter les qualifications – Szafnauer
Article suivantL’Indy 500 aura un nouveau format de qualification pour la course de 2022.